Publié par : marlène Belilos | février 14, 2010

Passages: La guerre de Sarkis

SSarkis devant l’atelier de BrancusiSarkis fait visiter son exposition Passages du 10 février au 21 juin. »Mon travail est toujours lié à la mémoire. Tout ce que j’ai vécu y est. L’histoire nous appartient ».
Quand on demande à Sarkis pourquoi il s’attache aux oeuvres d’ autres artistes?Il répond qu’il est en conversation avec Malevitch, Breton ou encore Beuys son artiste tutélaire.
Dans l’atelier de Brancusi où il nous a conduit, il a exposé une série de ses trésors de guerre face à un mur où est projetée en continu l’activité de son atelier.Ces 12 Kriegsschatz dansent avec le sacre du printemps, entendez, que sur leur pied les bandes magnétiques qui flottent sont l’enregistrement de l’oeuvre de Stravinsky. Sur un mur , un extrait du film »Tempête sur l’Asie » de Pudovkin, au commencement du monde. Sarkis dans une recherche de transmission de mémoire du commencement à aujourd’hui.

Les trésors de guerre portent à leur pied une lettre de sa traduction en allemand « Kriegsschatz ». La guerre de Sarkis, c’est celle-ci ,sauver des trésors.

Programme :projection de films et de vidéos  de l’artiste 21 avril , au Forum -1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :