Publié par : marlène Belilos | mars 14, 2010

Du grand Higelin à la hauteur

Du grand  Higelin-à la hauteur

Devant une salle surchauffée, hurlante « Jacquot » selon un rituel de toujours, Higelin arrive entièrement vêtu de noir  et comme il se doit cheveux blancs en bataille. Non, il ne parlera pas de Ferrat ni à nous, ni à la télé. Il n’aime pas ça. « C’est la vie, il faut seulement être à la hauteur de ceux qui nous ont précédés et vivre chaque instant ».

A La Cigale, Boulevard de Rochechouart, pour ce dernier concert parisien, devant la porte Mélanie 20 ans, a attendu patiemment depuis 4heures et demie de l’après-midi, alors quand les portes s’ouvrent à 19heures, elle est transie, mais s’est assurée une bonne place.

Comment se fait-il qu’elle s’intéresse à Higelin ?

Non, elle ne connaît pas Izia, la fille d’Higelin qui vient pourtant de rafler 2 victoires de la musique, et qui a son âge

Coup de foudre, à toutes les femmes, à tous ses amours,

Et c’est parti, pour du grand Higelin, tous ses styles sont là comme un medley de ce qu’il sait faire. Chanson à texte, mais dans des rythmes rock bien sûr, house, mais aussi  cha, cha .

Un Rock français avec Higelin le baladin étire les mots de l’anglais pour un rock français.

Les mots se découvrent dans leur équivoque sonore.  Dans sa chanson sur le mois d’Août,.  « Je déteste le mois d’Aôut, »  Higelin le comédien, joue, celui dont Coluche disait, « il est le meilleur d’entre nous »,  doute  du  mois d’août  et de l’amour out..ou la rime n’a plus rien à voir, ça sonne out , l’amour out..

Comme crocodile, était devenu dille, coccodille et l’on est au centre d’une immense jubilation des mots.

Higelin en chef de la Chorale de Gourdon(photo Patrick Simonin)

Gourdon, en haut , en bas, on cherche la note, Higelin dirige cette chorale, se fâche en riant car certains ne suivent pas. Higelin, fait exploser Gourdon, dans Les AlpesMaritimes, dont le clocher culMMine, 1200 mètres au-dessus du niveau de la Mer, mer  médite- Rannée, jamais je n’avais vu la mer si « rannée » que cela. « La cigale et la fourmi « donne aussi l’occasion d’une imitation hilarante de l’enfant à l’école qui gagne du temps,et répète indéfiniment le titre et le nom de l’auteur,  et la confusion voulue avec la fable du  corbeau et du renard finit de permettre à la salle de rire à gorge déployée.

Et Higelin s’amuse du politiquement correct de l’époque, sa célèbre chanson sur son amour de la cigarette  démarre lentement après des précautions, mais avec Higelin les précautions deviennent des discours absurdes dont ne sait pas comment ils se termineront et lui non plus. (la video à voir  sur Rue89.com)

A l’automne, Jacques Higelin sera de retour dans la capitale pour une nouvelle date : rendez-vous cette fois au Zénith de Paris le 18 octobre 2010 à partir de 20h00.

En Province, , Marseille le 20 mars, Firminy le 26 mars, Gap le 24 avril, Bressuire le 30 avril, Bordeaux le 7 mai, Lille le 18 mai, Le Mans le 25 mai, Le Thor le 29 mai, Nantes le 4 juin et Sète le 10 juin. De nouvelles dates pourraient être ajoutées prochainement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :