Publié par : marlène Belilos | juin 7, 2011

DSK Non couplable, génial lapsus!et acte manqué de CNN!

Le lapsus génial mais vite ravalé: non couplable

L’information était vite dite hier. Mais pour les journalistes du monde entier,déplacés en bataillon, il fallait meubler, apporter de la substance à ces foules de telespectateurs mobilisées.
Une procédure vite expédiée, au point que CNN seule sur les lieux , manqua- et quel acte manqué- l’image des deux mots que DSK prononça «not guilty».

Manquer la première parole publique de DSK depuis quinze jours. Parole attendue bien sûr mais enfin un son, du langage, face à ce flot d’insanités que la presse sous prétexte de comptes-rendus judiciaires, déverse dans un langage juridique, faisant de l’accouplement une opération totalement obscène.CNN n’a pas voulu entendre et enregistra plutôt le  « yes » DSK prononça pour assurer de sa présence aux audiences. Pas « not » mais « yes », voilà bien ce que CNN voulait entendre, comme toutes les chaînes, comme le public hystérisé dans la présomption de culpabilité.

Les éditions spéciales se succédaient sur toutes les chaînes sans que rien le moindre incident, ne se déroule, à part ces femmes de chambre , en livrée des grands hôtels, scandant comme dans West Side Story «shame», au lieu de « fame ».

Et le journaliste de BFM-TV vers 17heures exténué de répéter ce que tout le monde savait depuis 15heures, et même avant, car annoncé et prévisible, nous livra la trouvaille de la journée DSK était   «Non couplable».

C’est vrai que DSK est non couplable, lui compagnon de ce couple magique qu’il forme  avec Anne Sinclair, était non couplable. Il est vrai qu’il n’était pas en couple avec la femme de chambre, ni avec ses multiples femmes qu’il séduit depuis le temps, et  rémunère.

Et les féministes qui en rajoutent.

Elles seront bonniches d’accord mais non potiches , les féministes réveillées en sursaut d’un long sommeil ont oublié la moitié du slogan de 68, « Ni potiches, ni bonniches » et ont défilé sous la bannière

« Nous sommes toutes des femmes de chambre(sic)» Avec Laurence Ferrari, Audrey Pulvar et quelques autres figures de l’hôtellerie. Nous les avions manquées dans ce rôle.

PS:Petit rajout: sur Inter, à l’émission »le téléphone sonne  » Maitre Soulez Larrivière  se demandait pourquoi fallait-il que DSK soit maltraité  pour être comme les autres et que la logique voudrait plutôt que tous les prévenus soient bien traités.

Il posait également la question de savoir qui indemniserait les français du torrent de boue qui s’est abattu sur le pays?

Publicités

Responses

  1. Rémunère plutôt que rénumère… est-ce un acte manqué ? mais alors je ne vois pas le sens caché…

    • merci pour la correction.Sens caché de l’acte manqué, CNN n’a pas voulu donner de la pub au Not.
      Lapsus « non couplable » vous voyez?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :