Publié par : marlène Belilos | février 7, 2014

Les misérables sont de retour, paru sur Rue89

06 FÉVRIER 2014 |  PAR MARLENE BELILOS

«Une bagarre éclate rue Saint-Antoine, elle met aux prises deux protagonistes : un Roumain pauvre, un clochard français. Ce dernier vient de lui voler ses quelques pièces. Celui qui cherche a en découdre, c’est le clochard français, le voleur donc.

« Si les infortunés et les infâmes se mêlent… de qui est-ce la faute ? », disait Victor Hugo dans « Les Misérables ». J’ai arrêté de penser que la solidarité entre les gens de même condition aille de soi, le rousseauisme est loin.

Que la mendicité soit devenue un spectacle banal autant que dérangeant et dégradant, les Parisiens en sont tous les jours les témoins. Pour autant on ne peut et ne veut s’y habituer.

Mais aujourd’hui, les scènes de rue deviennent insupportables quand les infâmes s’en mêlent.

Pauvre parmi les pauvresCe Rom, comme on dit, est un pauvre parmi les pauvres, installé depuis plusieurs semaines, avec sa famille, une femme et deux enfants en bas âge. Il est là avec un chariot à roulettes plein, non pas de victuailles mais de toutes ses affaires. Mendiant passif comme l’exige la loi, il ne se manifeste pas, dans cette rue commerçante. La petite assiette blanche placée devant lui est le seul signe de sa demande.

Souvent, j’avoue ici ma honte, je fais semblant de ne pas le voir.

Ce dimanche, l’homme aviné et violent qui le prend à partie est aussi,un clochard. Qu’est-ce qui lui donne la force et le pouvoir de ramasser un pavé pour lui asséner sur la tête, après l’avoir volé ? Il est français, « la petite différence » qui lui donnerait cette légitimité.

Il y a toujours plus pauvre que soit ou moins égal.

Dans le bus, un autre jour : un clochard français injurie violemment une Africaine qui téléphone.

Comment ne pas mettre en rapport ces petites scènes quotidiennes avec le climat pesant du racisme quotidien, ne pas supporter la jouissance de l’autre qui n’a qu’à se faire voir ailleurs ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :