Publié par : marlène Belilos | janvier 16, 2015

Une histoire française: Coulibaly , Kouachi, black,blanc, beur

C’est avec un prêt à la Cofidis qu’ Amedy Coulibaly, aurait acheté ses armes. C’est à l’hypercasher qu’il se rend, et BFM,qu’il appelle pour rectifier les informations diffusées. Un vrai modèle d’intégration à la française, le pays du surendettement, où l’on ne vérifie pas le nombre de prêts et les capacités de remboursement. Il connait les codes. L’hyper c’est français et c’est en France que j’ai découvert la séparation entre le casher, pour certaines classes sociales, et le mépris d’autres qui ne sont fièrement pas « cashcroute»… Féru de TV, déjà à Fleury- Merogis ,muni d’une caméra miniature, il contacte le Monde pour réaliser un documentaire critique. L’acte manqué: son coup de téléphone à BFM, où il ne raccroche pas le combiné, ce qui permet à la police de l’écouter et ce jusqu’à l’assaut qu’elle décide au moment de ses prières, interprétant qu’il s’apprête à mourir..encore que les musulmans font les prières au coucher du soleil.
Schéma d’intégration jusqu’au sommet de l’Etat, rencontre avec l’ancien président de la République, avec les jeunes issus des quartiers. C’est français, ces rencontres de la base au sommet. On félicite, il a sa photo dans le journal, celui qui se fait appeler Doly, et qui est le seul garçon d’ une fratrie de 10 filles, d’un père à la mort duquel on ne le laisse pas assister. Mais dans les quartiers, comme on dit, le rêve est autre. Sortir de la galère, des petits boulots. «Peut-être que le Président me filera un job», c’est là que s’arrête le miracle. Reprise de la galère, donc. et réponse dans le moi idéal, il se rêve en chef , comme en prison, où il a rencontré un mentor, ce sont des passages entiers du livre de ce dernier qu’il récite aux otages. Il veut convaincre…comme l’a dit un journaliste, s’il prend des otages c’est qu’il veut parler…Etre reconnu…dans sa bibliothèque, un autre livre d’Amélie Nothomb, «Hygiène de l’assassin. Kouachi, eux sont les frères d’une histoire misérable. Nés d’une mère qui élève seule 5 enfants, et tapine, nous dit-on pour y arriver. Ils la retrouvent morte un jour d’une surdose de médicaments, désespoir devant l’arrivée d’un 6 ème enfant. Qu’est ce que la République n’a pas fait? Retour du Djihad, surveillance et écoutes téléphoniques, quel est le forfait en préparation. En Suède, au retour du Djihad, on écoute pour entendre, savoir ce qui a manqué, et chercher avec chacun quelle solution envisager.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :