Au Mucem le 17 mars,CYCLE LE TEMPS DES ARCHIVES] LA CHUTE DU DERNIER ROI D’EGYPTE

[ 

1 / 3

Avec Tewfik Aclimandos (chercheur au collège de France, spécialiste du monde arabe) et Marlène Bélilos .

 

En juillet 1952, Farouk 1er quitte son palais d’Alexandrie, déchu par un coup d’Etat.

 

Ce jeune roi, en qui l’Egypte de la fin des années 30 avait placé tant d’espoir, a déçu jusqu’à ses plus fidèles partisans.

 

Traînant une terrible réputation de joueur débauché, il sort discrédité de la défaite militaire de 1949 face à Israël. La colère populaire envers le régime et la progression du sentiment nationaliste provoquent de graves tensions.

 

Les attentats anti-britannique se multiplient. En janvier 1952, des émeutes au Caire rendent la situation incontrôlable.

 

Après plusieurs semaines de troubles, dans la nuit du 22 au 23 juillet 1952, Nasser, Néguib, Sadate et quelques autres « officiers libres » s’emparent du pouvoir et restaurent la pleine indépendance du pays après 70 ans de tutelle britannique.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :